Archives du mot-clé livre

Bricolage à domicile

Mes p'tits docs Le bricolage - Couverture

Mes p’tits Docs est une collection des Éditions Milan à visée pédagogique pour les enfants de 3 à 6 ans. Ça va du pain aux princesses en passant par les Cro-Magnons. Ici, nous allons parler de bricolage, de celui qu’on fait à la maison.

Les enfants, cible oblige, sont très représentés au fil du livre. Filles comme garçons y jouent à bricoler ou prêtent main forte aux adultes. Cette fois-ci, je me suis fendue de statistiques précises : si on ne compte que les enfants participant d’une manière ou d’une autre, on obtient 13 garçons pour 12 filles. Je précise, si besoin est, que pour ce décompte je considère que les coiffures et habillage sont genrés classiquement, leurs attributs sexuels n’étant bien évidemment pas visibles. Ce sera fatalement la vision des jeunes lecteurs.

Mes p'tits docs Le bricolage - Établi pour enfants

Côté adulte, la parité n’est pas autant respectée. Si une lecture du livre m’avait donné l’impression qu’à 1 ou 2 près le compte était bon, ce n’est pas si parfait. En excluant volontairement les professionnels, et en ne prenant en considération que les personnes participant aux travaux (soit directement soit en achetant du matériel), on arrive en gros à du 60% d’hommes pour 40% de femmes sur 50 personnages.

Mes p'tits docs Le bricolage - Plomberie

Ça reste quand même très satisfaisant pour un thème où souvent les femmes disparaissent (ou, peut-être pire, sont moquées). D’autant qu’en matière de mise en scène et de répartition des tâches, le tout est franchement égalitaire avec un texte totalement neutre. De plus, lorsque les personnages se retrouvent en difficulté face à des travaux qui les dépassent, c’est un homme et une femme ensemble qui illustrent la page.

Mes p'tits docs Le bricolage - Problème électrique

Seul bémol : l’intégralité des professionnels représentés dans le livre (deux plombiers, quelques vendeurs spécialisés et un électricien) sont des hommes. Ce problème se retrouve dans le livre « Le chantier » de la même collection, ce qui fait que je n’en parlerai pas sur ce blog.

Mes p'tits docs Le bricolage - FormationQuant au·à la chat·te qui se promène sur certaines pages, le mystère reste entier quant à son genre.

Des gros engins et des femmes

20131024_104440 20131024_104838

Aaaah, le monde des travaux publics ! Dans l’imaginaire collectif, il est exclusivement masculin. J’ai dû fouiller avant de trouver un livre qui propose une vision plus variée pour mes enfants et j’ai été ravie de trouver mon bonheur chez les Éditions Usborne. Les femmes sont présentes dès la couverture et tout au long du livre. Pas une ou deux, histoire de se donner bonne conscience : sans être aller jusqu’à compter, j’avais clairement l’impression d’une saine parité. De plus, on les reconnaît comme femmes fort sobrement grâce aux coiffures, qui plus est compatibles avec le métier qu’elles exercent. Et ce qui ne gâche rien, bien au contraire : de multiples couleurs de peau sont présentes.

D’ailleurs, les gens de chez Usborne m’intriguent : on trouve chez eux du marketing genré des familles bien lourd (de la mode rose-paillettes pour les filles, de l’histoire de combattants pour les garçons, le tout très explicitement) mais aussi un paquet de livres comme celui-là. Schizophrénie éditoriale ou positionnement sur divers segments de marché ?

20131024_104344